L'Histoire

L'art du champagne est doté d'une riche histoire, remontant au Moyen Âge.

Jusqu’au XVIIème siècle, la Champagne, région française, ne produisait pas encore ses célèbres vins effervescents mais seulement des vins tranquilles. L’église catholique possédait alors une grande partie du vignoble champenois et les vins utilisés pour le sacrement de l’Eucharistie étaient produits par les moines eux-mêmes. Les monarques Français étaient couronnés au sein de la cathédrale de Reims et à cette occasion les vins tranquilles produits dans la région étaient servis au cours des festivités.

Au cours du XVIIème siècle, de nouvelles méthodes ont permis aux maîtres de chai, de produire pour la première fois des vins effervescents. Ce nouveau type de vin rencontra un franc succès, augmentant ainsi de façon spectaculaire la production de vin effervescent au niveau mondial. Toutefois, seuls les vins pétillants élaborés, mis en bouteille et vieillis dans la région Champagne peuvent prétendre à l'appellation « Champagne ».

Le champagne brut, créé pour répondre à une demande de champagnes plus secs, a été introduit au cours de la seconde moitié du XIXème siècle. Les champagnes bruts classiques, tel que l'Armand de Brignac Brut Gold, sont produits à partir d'un assemblage de cépages issue de différents millésimes leur donnant un caractère unique, reflétant ainsi la personnalité de la maison. La qualité des bruts non millésimés est souvent considérée comme un point de référence dans l'attribution d'une note à chaque maison, car il s'agit du vin qui se rapproche le plus de celui originellement produit par les premiers maîtres de chai de la Champagne.

L'Armand de Brignac révèle un caractère affirmé, fruit d'une passion et d'une imagination semblables à celles qui animaient les premiers créateurs de champagne. Tout comme eux, Armand de Brignac définit ses propres règles.